L’économie circulaire est-elle LA solution au réchauffement climatique ?

On décortique, on explique et on vous dit tout sur l'économie circulaire !

 

Ces jolis mots à la mode que l’on nous sert à toutes les sauces.

Parfois tronqués, mauvais synonyme du « recyclage », amalgame avec l’économie locale, inclusion ou exclusion de l’économie sociale et solidaire, elle se veut verte, bleue, belle et irréprochable… On décortique, on explique et on vous dit tout sur l'économie circulaire !

Car nos valeurs sont dans la transparence et la collaboration avant tout.

 

  • En mai 2020, les Echos start up titrent : “L’économie circulaire, une réponse à la crise actuelle (et aux prochaines). 
  • En juin 2020, le Monde titre : "L’avenir prometteur de l’économie circulaire”
  • En septembre 2020, le Parisien titre : “Les chiffres fous de l’économie circulaire”
  • En septembre 2020 toujours, le plan de relance de l’économie alloue 500 millions d’euros à l’économie circulaire.

Quel est cet engouement autour de cette nouvelle notion ? 

Début 2020, « notre » monde s’est arrêté ; la machine infernale qui était lancée voit ses engrenages se stopper un à un. L’épidémie de la Covid19 est un point de départ pour une prise de recul massive et globale.

 

Nous pouvons nous douter que la crise sanitaire du Covid19 et la crise financière à venir sont les prémices d’une crise environnementale profonde. 

Effectivement, la croissance infinie sur une planète aux ressources finies n’est mathématiquement pas viable.

Nous sommes au bout d’un modèle et nombreux sont les appels pour faire émerger un nouveau système économique. 

 

 

 

Facile à dire, moins facile à faire… 

Pourtant, si nous voulons atteindre les objectifs de réduction de gaz à effet de serre que nous nous sommes fixés pour rester sous la barre des fameux 2°C de réchauffement climatique, nous ne pouvons pas le faire sans le monde économique puisque les entreprises sont à l’origine de 75% des émissions. 

 

 

Comment procéder ? Par où commencer ?

 

Dirigeants : un sentiment d’impuissance peut vous envahir. En tant que chef d’entreprise, vous êtes RH, comptable, fiscaliste, commercial, communicant, stratège… Et voilà que maintenant il faut que vous soyez également durable !

 

Salariés : vous avez peut-être la perception d’être le seul dans votre organisation que ce sujet intéresse et que votre pouvoir d’action est limité car ce n’est pas dans la stratégie de l’entreprise.

L’économie circulaire est un levier pour initier une dynamique dans votre organisation & réconcilier deux notions que l’on oppose souvent : rentabilité économique et impact environnemental.

L’économie circulaire, késako ? 

Nous voilà en pleine Semaine Européenne du Développement Durable

Le « développement durable » c’est une manière de se développer qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs

La Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE) est une manière pour les entreprises d’intégrer ces vastes notions de durabilité dans leur stratégie d’entreprises. 

L’économie circulaire, une vision peut-être plus concrète pour répondre à ces enjeux, car elle se base sur l’optimisation des flux matières des organisations.

 

Pour bien comprendre, notre économie actuelle est basée sur un modèle linéaire

EXTRAIRE – PRODUIRE – TRANSPORTER – (SUR)CONSOMMER – JETER

 

 

 

C’est un système qui génère deux problématiques :

 

  • En amont : l’épuisement des ressources (matière, énergie, eau …)
  • En aval : La production de déchets et la pollution engendrée.

L’économie circulaire boucle la boucle et solutionne les deux problèmes en même temps. 

L’idée est donc d’avoir des produits conçus et fabriqués pour qu’ils aient une durée de vie la plus longue possible.

Les questions à se poser pour allonger la durée de vie de vos produits :

  • Quelles sont les ressources que j’utilise pour fabriquer mon produit ? Sont-elles disponibles localement ? Que se passe-t-il si une crise survient et coupe mes sources d’approvisionnement ? Sont-elles renouvelables ?

 

  • Comment j’éco-conçois mes produits de manière à faire en sorte :
    • qu’ils soient utilisables le plus longtemps possible ?
    • qu’ils soient réparables lorsqu’un composant ne fonctionne plus ?
    • qu’ils soient recyclable en fin de vie ?

 

  • Est-ce que je peux mutualiser des ressources avec mes voisins industriels ? Ou faire en sorte que mes déchets deviennent des ressources pour eux ? 

 

  • Est-ce que je peux vendre l’usage de mes produits plutôt que de vendre leur propriété ?

 

  • Comment je sensibilise mes clients au bon usage de mes produits ? 

 

  • Est-ce que je peux récupérer mes produits en fin de vie pour les réintégrer dans ma chaîne de fabrication ?

 

 

Toutes ces questions permettent d’intégrer de la circularité dans votre chaîne de valeur. Plus la boucle est longue, plus il y a d’impacts. Donc évitons de réduire l’économie circulaire au seul recyclage. C’est le dernier maillon de la chaîne, quand nous n’avons pas pu réemployer ou réparer.

Est ce que l'économie circulaire est LA réponse au changement climatique ?

Certaines entreprises ont déjà pris ce virage : 

 

  • L’industriel Interface qui produit des dalles de moquette l’a initié en 1994 avec pour objectif d’atteindre 0 impact environnemental en 2020. Objectif atteint, tout en  innovant sur leurs produits, en confortant leur place de leader sur le marché et avec une rentabilité de 6%, soit 2 fois supérieure à la rentabilité du reste du marché.
  • Le Groupe Seb assure la disponibilité de ses pièces de rechange pour ses appareils électroménagers pendant 10 ans, soutient le développement d’un réseau de réparateurs et collabore à l’élaboration de l’indice de réparabilité des produits. Son directeur du développement durable assure que cette stratégie est payante car les consommateurs sont aujourd’hui regardant sur le degré de réparabilité de leurs appareils. 

 

Réconcilier performance environnementale avec performance économique !

 

En quoi cela vous concerne ? 

 

Nous sommes convaincues que les entreprises qui seront encore là demain seront celles qui auront su engager leur transition. Et qui de mieux placé que vous pour changer les choses ? 

Quel que soit votre métier, quel que soit votre domaine d’activité, vous / vos équipes connaissez votre métier mieux que personne. Vous êtes donc les mieux placés pour savoir comment optimiser vos process, utiliser moins de ressources pour vos produits, produire moins de déchets … 

 

Alors enclenchons la dynamique étape par étape. Commencez par identifier là où sont vos impacts et prioriser les sujets que vous voulez adresser. Posez-vous, répondez  aux questions listées ci-dessus. Embarquez salariés, fournisseurs,  partenaires économiques… dans l’aventure. 

La réponse à tous ces sujets ne peut-être que collective pour évoluer ensemble vers l’efficience.

 

Alors, est-ce que l’économie circulaire est LA réponse au changement climatique ? 

Non, elle ne permettra pas de tout résoudre. Par contre, elle représente clairement un levier d’action pour initier des transformations qui vont dans le bon sens au sein de votre organisation.

La Responsabilité Sociétale des Entreprises est un enjeu stratégique pour l’évolution des entreprises.

Je souhaite découvrir la communauté de pratiques RSE

Article rédigé par :

 

Audrey ARNAUD, LEITMOTIV – consultante en conduite du changement & économie circulaire

Mélisse CARCASSONNE, ECOCLINE – Ingénieure environnement et consultante en économie circulaire

 

“ Pour que rien ne change, il faut tout changer”

Retour aux articles