Que faire avec l’impression 3D dans le secteur de l’usinage ?

TOP 3 des applications de la fabrication additive dans l’univers de l’usinage / décolletage de pièces métalliques 

Quelles sont les applications de l’impression 3D dans le secteur de l’usinage?

#3 : Le système de préhension - ROI estimé = 8 mois, soit 100 mors

Problématiques constatées :

  • Forme standard des mors souvent inadaptée
  • Les mors marquent les pièces usinées

 

Quels sont les principaux défis ?

  • Besoin d’un matériau résistant mécaniquement
  • Les mors ne doivent pas marquer la pièce
  • Possibilité de fonctionner avec plusieurs références
  • Fabriquer en interne sans mobiliser une ressource d’usinage

QUELS SONT LES GAINS DE CETTE APPLICATION ?

#Temps
  • Temps de changement de référence réduit
  • Mors utilisées sur 3 références

 

#Organisation

  • Itération en interne pour valider la conception du mors
  • Pièce disponible en 2h sur la machine !
  • Adaptabilité de la production

 

#Qualité

  • Pas de marques et/ou rayures sur les pièces
  • Le mors fait le rôle de fusible si problème de production

 

#Economies

  • Libération de ressources de fabrication en interne
  • 83€ d’économie vs usinage

#2 : La buse de lubrification - ROI estimé = 6 mois, soit 6 buses

Problématiques constatées :

  • Usure/casse prématurées des outils
  • Manque de performance sur le refroidissement
  • Marques et rayures sur les pièces

 

Quels sont les principaux défis ?

  • Optimiser le design pour améliorer la lubrification et éliminer les copeaux en tenant compte des règles de conception pour l’impression 3D
  • Choix d’une matière disposant des bonnes résistances chimiques

QUELS SONT LES GAINS DE CETTE APPLICATION ?

#Temps
  • Augmentation des vitesses de coupe
  • Diminution des arrêts machine dus à une casse outils
  • Réduction de temps sur le setup

 

#Organisation

  • Couleur de buse par référence (POKA YOKE)

 

#Qualité

  • Pas de marques et/ou rayures sur les pièces
  • Cotes plus répétables
  • Usure outil plus faible

 

#Economies

  • Diminution du taux de rebut de 50% en sortie de machine
  • Augmentation du TRS de 3%

#1 : Le panier de lavage - ROI estimé = 2 mois, soit 50 paniers

Problématiques constatées :

  • Marques et rayures sur les pièces causées par les chocs de pièces
  • Temps de cycle de lavage long
  • Temps de tri en sortie de lavage long

 

Quels sont les principaux défis ?

  • Optimiser le design pour améliorer la circulation des liquides tout en prévenant les mouvements des pièces dans le cycle de lavage.
  • Choix d’une matière disposant des bonnes résistances chimiques & thermiques.

QUELS SONT LES GAINS DE CETTE APPLICATION ?

#Temps
  • Suppression du tri en sortie de lavage (repère couleur)
  • Pas de mise en plan
  • Pas de procédure/délai d’achat

 

#Organisation

  • Utilisation du même panier pour le transfert inter-postes et le lavage

 

#Qualité

  • Pas de marques et/ou rayures sur les pièces
  • Positionnement précis

 

#Economies

  • Suppression de 100% des rebuts en sortie de lavage
  • 5x moins cher que les paniers du commerce

Témoignage des avantages de l'impression 3D dans le secteur de l’usinage

Sylvain Charletty

Technicien méthodes

A travers ce podcast, découvrez le témoignage de Sylvain Charletty, Technicien méthodes sur les différentes applications de l’impression 3D dans le secteur de l’usinage mises en place chez KARTESIS

Retour aux articles